Les soins de beauté du visage

Ils consistent en un démaquillage rigoureux matin et soir au moyen d(un lait de toilette et d’une lotion, suivi de l’application d’une crème de jour ou de nuit ou d’une huile de beauté, en cures si votre peu est vraiment très fatiguée. Toutes les semaines ou tous les quinze jours, votre peau aura besoin d’un nettoyage en profondeur et pour cela vous aurez recours au masque et au bain de vapeur du visage.

Les laits démaquillants ou de beauté

Pas besoin de les acheter, il existe tous les ingrédients dans votre cuisine pour les préparer : lait cru, blanc d’œuf, jaune d’œuf, huile d’olive ou de noisette ou d’amande douce, crème fraîche. L’eau de rose vivifiante et astringente convient également fort bien comme démaquillant surtout pour les peaux grasses. Pour la préparer, portez à ébullition ¼ litre d’eau de source, ôtez du feu et incorporez une poignée de pétales de rose ; laissez infuser une vingtaine de minutes, filtrez et conservez en bouteilles de verre

Démaquillant pour les yeux : un mélange d’huiles d’amande douce et de ricin à parts égales sera parfait pour cet usage ; de plus il favorisera l pousse de vous cils

Les Lotions

Vous en obtiendrez d’excellentes en faisant infuser la fleur de votre choix dans l’eau bouillante 15 minutes. Les plantes les mieux adaptées sont la rose, le bleuet, le coquelicot, la lavande, le souci, l’hamamélis, la camomille.

Les Crèmes

Un peu plus délicates à réaliser, on vous donne une formule de crème de jour et une de nuit dans lesquelles vous pourrez en fonction de votre peau modifier plantes et hiles essentielles

Crème de jour

  • 50g de cire blanche
  • 50g de beurre de cacao
  • 100g d’huile au choix
  • 2 cuillerées à soupe d’eau florale ou d’infusion (rose, hamamélis, thym, romarin)
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang

Faites fondre au bain-marie la cire, le beurre de cacao et l’huile. Bien mélanger, ôtez du feu et ajoutez l’eau florale et l’huile essentielle.

Crème de nuit

  • 50g de lanoline
  • 40g de beurre de karité
  • 1 cuillerée à soupe d’huile d’onagre
  • 50g d’huile de jojoba
  • 3 gouttes de teinture de benjoin
  • 8 gouttes d’huile essentielle de verveine

Faites fondre au bain-marie le beurre de karité, la lanoline et leur ajouter les huiles hors du feu en remuant soigneusement. Incorporez la teinture de benjoin et l’huile essentielle.

Republished by Blog Post Promoter

Le Tapioca !

Oui, le Tapioca prend une place de plus en plus importante dans la cuisine moderne. Base de nombreux et succulents desserts (crèmes, puddings, tourtes, etc… ) Il est aussi le liant idéal pour épaissir crèmes et sauces pour velouter les potages. Léger à la digestion, le Tapioca donne de l’énergie : il est l’aliment idéal du muscle. Mangez plus souvent du Tapioca : par gourmandise… et pour votre santé.

Recette pour 4 personnes :

    4 cuil. Du soupe de tapioca (60g)
    ¼ litre de lait
    4 cui.l à soupe de sucre en poudre (100g)
    2 œufs
    Le parfume de votre choix

Dans une casserole, mettez le lait, le tapioca et une légère pincée de sel. Faites chauffer très doucement en remuant toujours jusqu’à ébullition. Hors du feu, ajoutez les jaunes d’œufs et le parfume de votre choix (quelques gouttes d’essence ou de concentré de café, ou bien 2 cuil. à soupe de liqueur, rhum, curaçao, kirsch, etc…). Mélangez bien. Remettez à cuire doucement 2 minutes en remuant toujours. Battez les blancs d’œufs en neige très ferme, ajoutez-y le sucre. Prélevez-en une cuil. que vous mélangerez intimement avec la première préparation, puis ajoutez le reste en remuant très rapidement. Servez dans des coupes. Mettez à rafraîchir ou à glacer. Crème persane ou chocolat : hors du feu, lorsque vous ajoutez les jaunes d’œufs, remplacez le parfum par 125g de chocolat fondu et n’utilisez que 3 cuil. de sucre au lieu de 4.

Republished by Blog Post Promoter

La Tarte aux Myrtilles – Une recette vintage

Tout le monde aime la tarte aux myrtilles – Voici une recette vintage pour vous!

La Tarte aux Myrtilles - Une recette vintage - tabarnak vintage - woowho -1969

Votre Tarte aux Myrtilles

La Tarte aux Myrtilles – La recette vintage

Mettez, pour préparer votre pâte brisée.  En rond, de la farine, ou fine ou tamisée (Demi-livre environ).

Ajoutez aussitôt, dans le vide, au milieu, un demi-verre d’eau. Un petit peu de sel et du beurre (un hecto).

Malaxez bien le tout, du bout des doigts d’abord.  Plus tard, foulez la pâte avec la paume, alors.

Étalez au rouleau, puis tapissez de pâte votre moue beurré.  Qu’elle y cuise sans hâte ; Mais déposez toujours, pour qu’elle reste platequelques haricots (secs) sur le fond de la pâte.

Glissez le moule au four. Et, quand la pâte est cuit vingt minutes plus tard, recouvrez-la bien vit, de myrtilles, (en gelée ou ben en confiture).

Bien garnie avec soin, la tarte a belle allure. Pour finir en beauté le repas de famille… On l’aimera, votre « tarte aux myrtilles » .

Vous pouvez discuter cette recette vintage et vos recettes vintage sur le forum

Republished by Blog Post Promoter

La recette de cafe liegeois

Voici la recette de Cafe liegeois.

Café liégeois

Je vous jure que vous allez adorer la recette de Café liégeois… Si vous aimez de café.

Préparation : 10 minutes

Réfrigérateur : 2 à 3 heures

Pour 6 personnes.

Trouver vos vêtements vintage ici

Ingrédients :

  • 6 tasses de café très fort
  • 9 morceaux de sucre
  • 1/2 litre de glace à la vanille
  • 2,5 dl de crème
  • 3 cuillerées de lait froid
  1. Mélangez le café et le sucre; mettez-le au réfrigérateur jusqu’à ce qu’il soit presque glacé.
  2. Répartissez le café dans de très grands verres (genre verre à orangeade).
  3. Battez la crème en chantilly avec le lait froid; elle doit être très ferme.
  4. Divisez la glace à la vanille en 6 parts égales
  5. Mettez chaque morceau de glace dans un verre, sur le café
  6. Couronnez chaque verre de crème chantilly, posée si possible, à la poche à douille
  7. Servez sans attendre.

Republished by Blog Post Promoter

La vraie recette du pudding

C’est quoi la vraie recette du pudding ?

La vraie recette du pudding

La vraie recette du pudding

Longtemps on n’a pas été tout à fait d’accord sur l’orthographe du gâteau anglais dit : le pudding.  Les auteurs des dictionnaires Littré Boiste, Larousse, Bécherel l’écrivant pudding, poudding, poudingue.

Cliquez ici pour acheter des choses vintage

Dans l’ancienne édition du Dictionnaire de l’Académie française, il était écrit pudding ; dans sa dernière, nos Immortels ont décidé que l’orthographe de ce dessert s’écrirait pudding, ce que tout le monde faisait, du reste depuis longtemps. Il n’en est pas moins vrai qu’autrefois on donnait toujours une orthographe française aux moins étrangers, ce qui peut se défendre !

Voici La vraie recette du pudding

Prenez 500 grammes de moelle ou de graisse de rognon de bœuf (la moelle est plus fine, ou peut mélanger), mettez-la dans une terrine assez grande pour pouvoir y ajouter 300 grammes de raison de Corinthe et 350 grammes de raison de Sultana ; épluchez auparavant soigneusement, ces deux sortes de raison et épépinez-lez ; ajoutez une livre et demie de mie de pain rassis que vous passerez à la passoire ; vous mêlerez bien et vous continuez en mettant un bon verre du porto, deux petits verres de Cognac, un peu de farine de seigle, du  sel, un zeste de citron haché bien fin et six œufs entiers.

Battez bien la pâte, en y ajoutant du lait pour qu’elle soit liquide et un peu compacte.  Mettez sur une passoire une serviette bien farinée ; versez votre pâte dans la serviette dont vous rassemblerez les bords sans trop serrer la pâte ; mettez le tout dans une grande marmite pleine d’eau en ébullition.  Vous laisserez cuire pendant six à sept heures, en ayant soin de retourner votre pudding toutes les heures.

La marmite ne doit pas être couverte entièrement ; il faut, de temps en temps, y remettre de l’eau bouillante, afin qu’elle soit toujours pleine.

La vraie recette du pudding a besoin d’une sauce

Quand le pudding est à peu près cuit, on prépare une sauce de la manière suivante :

Dans une casserole, mettez 125 grammes de beurre, une pincée de zeste de citron, l’écorce d’un cédrat hachée très fin, une pincée de farine de gruau, une cuillerée de sucre en poudre, un soupçon de sel, un verre du porto et faites cuire.

Quand vous êtes pour servir, égouttez bien votre pudding, enlevez le linge qui l’enveloppe, posez-le sur un plat, glacez le versez la sauce et servez-le bien bouillant.

Le pudding se fait encore cuire au four dans une casserole bien beurrée.  Quelques-unes le flambent, mais ce n’est pas l’habitude.

Discuter cette recette ” La vraie recette du pudding ” dans le forum vintage

Republished by Blog Post Promoter