Author Archives: vintage

Le vintage est un mode de vie

En mode rétro

Tendance passagère ou véritable mode de vie, le vintage est partout et pour tous ! Cela vous rappellera peut-être le temps où vous étiez adolescent(e), ou encore comment votre maman était habillée ? Dans ces années-là, les femmes étaient tout aussi jolies qu’aujourd’hui (ou encore plus ?) Les canons de l’élégance et la séduction dans les fifties et sixties.

Sophia Loren

Moi c’est Suzie Q (comme la chanson) et je suis très passionnée du vintage! Je veux dire, soyez les bienvenu(e)s chez moi !

Republished by Blog Post Promoter

Ma révolution rétro !!

Moi je suis passionnée par le vintage et les dernières tendances. Autant vous dire que j’adore ce qui brille, les fringues impossibles et surtout les accessoires excentriques. En tant que fille je recherche toujours les sols en carrelage et les poutres apparentes en bois foncé, je laisse une belle place aux collections et vêtements très colorés et modestes.

Mais pour les nostalgiques des années 50 à 70 comme moi, c’est une autre façon d’imaginer le monde.
On peut vivre beaucoup plus sainement en embrassant le rétro comme mode/style de vie ! Moi je fais partie de cette génération qualifiée de volatile/instable et c’est vraiment une époque de merde.

Aujourd’hui les valeurs familiales n’existent plus… les hommes d’affaires veulent faire la guerre partout… la nourriture est empoisonnée… les océans sont en train de mourir… Et les gadgets, comme les iPhones, menacent les cerveaux de nos amis et enfants.

Mon blogue et forum proposent de parler de ma révolution. Je ne parle jamais de violence, mais je veux tout de même faire la Révolution.

Les anciennes technologies ne peuvent pas nous espionner et il n’y a rien de mal à être une “happy housewife*” qui s’occupe de ses enfants et qui est toujours prête pour son mari.

Republished by Blog Post Promoter

Faut il parler argent aux enfants

Je me suis demandée.. Faut il parler argent aux enfants

Faut il parler argent aux enfants

Faut il parler argent aux enfants

Un jour, dans un train de banlieue, j’étais assise à coté d’une grand-mère qui voyageait avec sa petite-fille. Pendant tout le trajet, de Gaspé à Montréal, la vielle femme parla à sa minuscule compagne de « leurs » soucis d’argent. La petite était en train de tricoter. De temps en temps, elle opinait ou donnait son avis. Stupéfaite, je suis allée jusqu’à me demander si la petite n’était pas en fait une naine. Mais non, j’ai eu tout le loisir de l’examiner, c’était bien une petite fille. J’ai regardé alors avec attention la vielle grand-mère, d’apparence si douce et si inoffensive. J’avais envie de lui dire :

Trouver des vêtements de qualité dans notre boutique en ligne

Faut il parler argent aux enfants ? Parfois ce n’est pas une bonne ideé

« Madame, vous êtes une criminelle. Oui, vous êtes en train de commettre un crime, un crime contre l’enfance. De quel droit avez-vous enlevé à cette petite l’insouciance de son âge pour l’accabler de soucis financiers qu’elle est bien incapable de résoudre ?. La voilà déjà grave, vieille, fanée, pareille à vous-même. Et dire que vous l’aimez sûrement de tout votre cœur, dire que vous ne savez pas ce que vous faites ! »

Je n’ai évidement rien dit du tout. Je me suis juré tout simplement que le jour où j’aurais des enfants, je n’en ferais pas mes confidents en matière financière.

Faut il parler argent aux enfants

Faut il parler argent aux enfants

Ce n’est que beaucoup plus tard, lorsqu’il ne s’agissait plus d’enfants théoriques et futurs, que j’ai compris qu’il y avait aussi un autre excès à éviter : celui de cacher aux petits toute réalité quotidienne, sous prétexte de les protéger.

Non, ce n’est pas un problème simple que celui des rapports entre l’enfant et l’argent.

Il se pose la première fois où un petit enfant vous demande un jouet merveilleux, « téléguidé et tout », le même qu’il a vu chez un camarade ; il brûle d’envie, d’impatience, de joie anticipée. Sûrement, ses parents vont le lui acheter, il n’y a aucune raison de lui refuser une chose aussi désirable.

– Je ne peux pas te l’acheter, dit la maman. Je regrette, mon chéri, ce jouet est terriblement cher.
L’enfant tombe des nues.

– Comment ? Mais puisque les parents de Jamie l’ont acheté…
– Les parents de Jamie peuvent se le permettre. Nous ne pouvons pas.

Le mystère s’épaissit encore… Y a-t-il une différence entre les parents de Jamie et nous ? L’enfant réfléchit. Il n’a jamais connu la gêne. Il n’a jamais eu froid, il a toujours été bien nourri. Il n’a pas manqué de jouets. Dans les contes de fées, être pauvre c’est le Petit Poucet, manquer de tout. Il faut chercher du bois dans la forêt, on manque de pain. Non, nous ne sommes pas pauvres, ou peut-être les parents cachent par amour une situation désespérée ?

– Maman, dis, est-ce que nous sommes pauvres ?
– Non, mon chéri. Ton père gagne convenablement sa vie, nous ne manquons jamais de l’essentiel, tu le sais, bien. Simplement, nous ne pouvons pas faire certains dépenses superflues. Il faut compter, tout n’est pas possible.

Faut il parler argent aux enfants ? « Tout » n’est pas possible !

Mais alors, qu’est-ce qui est possible et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Où sont les limites ?

Faut il parler argent aux enfants

Faut il parler argent aux enfants

– Maman, combien gagne papa ?
Voilà la question clé. Qui ne l’a entendu, au moins une fois ? Et combien d’entre nous ont répondu à la question ?

Est-ce nécessaire de répondre ? Je ne crois pas…
Lorsque l’enfant est encore très jeune à quoi bon en faire un compatible ? La réponse ne serait jamais complète si l’on ne faisait pas en même temps le décompte total : tant pour les impôts, tant pour les assurances, etc. Un enfant n’a vraiment pas besoin d’en savoir autant ! Petit à petit, cependant, il faudra qu’il apprenne…

« Nous ne sommes pas pauvres, mais nous ne sommes pas riches. » Il y pensera. Un jour il reviendra d’une visite chez un camarade de lasse, les yeux brillants :

– Tu sais, maman, les « jones », ils sont drôlement riches… Leur maison fait le double de nôtre. Richard a une chambre magnifique pour lui. Et pour goûter, on a eu un immense gâteau au chocolat.

Il n’y a pas de doute : dans la voix de votre petit gars, il y a une pinte d’envie. Il conclut même :

– Il en a de la chance, Richard !

Cela serre le cœur un peu, n’est-ce pas ? Je crois que la maman doit répondre. Non pas en haussant les épaules, en se moquant du petit gars émerveillé par les « signes extérieurs de richesse »

– Oui, il a de la chance Richard. Il a des parents qui l’aiment, une petite sœur bien mignonne, il est en bonne santé et il est heureux de vivre. En somme, il te ressemble beaucoup, n’est-ce pas ? Et ce n’est pas parce que la maison est deux fois plus grand que le nôtre que toi.

Il y a fort à parier que l’enfant, apaisé, comprendra une vérité si évident. La partie n’en sera pas pour autant jouée une fois pour toutes. Il y a aura, plus tard, des comparaisons à l’école.

– Mon père a une Jaguar. Et vous, quelle marque de char avez-vous,
L’enfant reviendra à l’heure du déjeuner, un peu songeur.

– Pa, notre vieille Chevy, tu ne crois pas qu’elle a fait son temps ? Peut-être pourrions-nous…

Faut il parler argent aux enfants ?L’argent ne fait pas le boneur

http://img1.imagilive.com/0315/0005.jpg

http://img1.imagilive.com/0315/0005.jpg

Oui, évidemment, l’idéal est de faire sentir à l’enfant que « l’argent ne fait pas le bonheur ». Mais c’est là affaire d’une lente éducation. Ce n’est pas l’argent que désire l’enfant. C’est en mettre « plein la vue » aux chums. Et surtout, ne jamais se sentir inférieur à eux, en quoi que ce soit. Si la réussite est mesuré justement par les « signes extérieurs », plutôt que d’admettre que son père n’a pas réussi, il préféra inventer une histoire, même un char imaginaire. Que la réussite, la seule, réside dans l’amour réciproque des parents, l’ambiance heureuse d’une maison, il faut déjà de la maturité pour le comprendre. Pour qu’il comprenne, il faut surtout que chez lui, à table, lorsqu’on parle d’argent, on n’en parle pas comme de la chose la plus désirable entre toutes.

Faut il parler argent aux enfants ? – Une relation avec l’argent

Combien d’entre nous, adultes, parents, on une relation « simple » avec l’argent ? Combien d’entre nous savent échapper à la fois à l’obsession et à la légèreté ? Combien savent résister toujours à un mouvement d’envie, de convoitise ? Mouvements dont aucun n’échappe à l’enfant…

Faut il parler argent aux enfants ? Un sou et un sou

Eseignons-nous à nos enfants. C’est bien, c’est juste. Mais combien il serait désolant de découvrir un jour que nous avons appris à notre fils à tenir un sou dans son poing fermé et à ne le lâcher sous aucun prétexte ? Il faut lui apprendre aussi à donner.

Il y a des enfants naturellement généreux, qui donnent tout. Il y a en a d’autres pour lesquels donner quoi que ce soit coûte un effort désespéré. L’éducateur ne doit-il pas agir fort différemment dans les deux cas : apprendre au premier qu’il ne s’agit pas d’avoir des « mains trouées », mais qu’un don doit être judicieux ? Apprendre au second à faire des petits sacrifices ?

Faut il parler argent aux enfants

Faut il parler argent aux enfants

Ceux qui ont plusieurs enfants savent à quel point dans ce domaine. Il faut s’y prendre de façons bien différentes aussi pour apprendre aux uns et aux autres à la fois le respect de l’argent gagné par quelqu’un et le détachement nécessaire vis-à-vis des choses qui, après tout, ne soint que des choses matérielles.

Faut il parler argent aux enfants ? – La vie coute chère

Je me rappelle l’étonnement de mon petit gars lorsque je lui ai tenu le discours suivant. (Il partait en colonie de vacances et tenait à emporter avec lui une canne à pêche fort chère.) Je lui ai dit, le soir avant don départ :

– Écoute, mon grand, tu pars avec tette canne qui est à la fois chère et fragile. J’espère que tu y fera bien attention car c’est un objet précieux. Cela dit, si par accident – tu sais, ça arrive- elle se casse, il y a une chose que te rendra triste. »

C’est de gâcher toutes tes vacances en te lamentant sur la perte de ta cane à pêche et en ayant peur de ce qu’on dira à la maison. Si elle se casse, elle se casse. Compris ?

Un mois après, mon petit gars descendait du bus tout bronzé, tenant précieusement à la main les reliques de la canne à pêche en morceaux.

– Oh ! Maman, me dit-il en se précipitant vers moi, heureusement que tu m’a dit de ne pas me désespérer : C’est un ami qui l’a cassé, tu sais, ce n’est même pas moi ! Mais si tu ne m’avais pas dit, tu sais, mes vacances auraient été complètement gâchées.

J’essaye d’exprimer ainsi une philosophie dont j’espère bien pénétrer mes enfants : les objets matériels sont choses respectable, ils ont coûté beaucoup d’effort et de peine, il faut les manier avec respect. Mais il ne faut tout de même pas que notre vie devienne un cauchemar de peur d’abîmer, de casser, de salir…

Faut il parler argent aux enfants ?La nourriture

Faut il parler argent aux enfants

Faut il parler argent aux enfants

La nourriture est chère, de plus en plus chère. Est-ce une raison pour le rappeler constamment à table ? Il est important, cependant, d’apprendre aux enfants qu’on ne peut tolérer qu’il fassent les difficiles devant ce qu’on leur sert. Mais faut(il forcer à manger ce qu’ils n’aiment pas ? Chacun a ses règles sur ce point, je suppose. L’important est de s’y tenir. Les miennes sont les suivantes : les enfants se servent eux-mêmes, mais ce qu’ils ont mis dans leur assiette, il faut qu’ils le finissent. Par exemple, s’ils n’aiment pas un légume qu’ils goûtent pour la première fois, je leur conseille d’en prendre très peu, en les avertissant qu’il faudra le finir. Je leur promets cependant que s’ils ne l’aiment vraiment pas j’en tiendrai compte dorénavant. Comme je m’y tiens, ça marche.

Faut il parler argent aux enfants ? – Les vêtements

– ah ! Les vêtements – posent un problème vraiment important. Il faut absolument que les enfants allant en classe soient bien habillés. Je ne veux pas dire qu’il faut qu’ils soient élégants. Il faut qu’ils soient « respectueusement » habillés.

J’ai exprimé un jour mon étonnement à une jeune femme fort raisonnable qui paraît ses enfants comme de petits princes. Pourquoi tout ce luxe ?

– Ah ! Me dit-elle, cela peut vous paraître ridicule mais j’ai trop souffert dans mon enfance. Ma mère était une femme si pratique, si économe ! L’économie état pour elle la plus grande vertu. Mon père était médecin ; on m’envoyait au secondaire dans des vêtements médiocres. Les étoffes étaient toujours grossières et tristes, car c’était plus pratique ainsi ; Je ne peux pas combien j’ai souffert toute mon enfance dans ces vêtements sans forme, sans être sexy. Eh bien, mes filles ne seront jamais assez bien habillées à mes yeux.

Nous sommes loin, direz-vous, du problème des enfants et de l’argent ? Non, nous sommes au cœur même du problème. N’est-il pas important qu’ils ne ressentent pas le manque d’argent comme une tare, l’économie comme une forme de mesquinerie ?

Faut il parler argent aux enfants ? L’argent de poche

Évidement, un âge arrive où leurs rapports avec l’argent seront plus directs : ils auront de l’argent de poche et, en disposant à leur guise, ils en apprendront la valeur.

L’argent de poche ne résout pas tout, cependant . Dans leur façon de le manier, les enfants se manifestent tout entiers, avec leur caractère propre.

Étant entendu (et c’est la règle d’or) qu’ils le dépensent comme ils l’entendent, après avoir couvert les menus frais dont nous avons convenu avec eux, que faire si l’un le jette littéralement par les fenêtres en le dépensant aussitôt sur n’importe quoi, et si l’autre thésaurise ? Il faut laisser faire, je crois. Il es t long et étroit le chemin vers la mesure en toute chose.

Je connais une fillette qui économise, comme une petite fourmi. Elle peut penser pendant un an aux cadeaux qu’elle va nous faire pour Noël, acheter soigneusement, cacher son cadeau pendant des mois. Depuis des années, elle a ce comportement modèle. L’autre jour, elle est revenue à la maison toute contente, un grand paquet sous le bras.

– Bonjour, j’en ai eu assez d’être raisonnable. J’ai eu envie d’être un peu folle. J’ai tout dépensé, toutes mes économies, d’un coup. Je me suis acheté des livres bêtes, du genre de ceux que tu ne m’achètes jamais. J’en ai eu brusquement tellement envie…

A qui se fier ? J’attends maintenant avec espoir une autre surprise. L’argent brûle les mains de mon gars. La petite somme que je lui remets scrupuleusement chaque semaine s’en va, non dans l’heure, mais dans le quart d’heure ? Va-t-il, lui, un jour, m’annoncer qu’il met tout de côté ? Tout est possible.

Faut il parler argent aux enfants

Faut il parler argent aux enfants

J’ai pensé, un moment, les faire travailler pour leur argent de poche. Il y a tant de services à rendre dans une maison. J’y ai renoncé après réflexion. Je préfère qu’il sentent que ce qu’ils font pour aider est leur devoir, en dehors de toute rétribution. Tout être valide doit faire sont lit, cirer ses chaussures, mettre la table lorsqu’on le lui demande. Pourquoi les payer pour ce qu’ils doivent faire ? Leur argent de poche fait partie de leur « nécessaire », ils le reçoivent au même titre que le reste, c’est tout.

Une chose me fait plaisir. Lorsqu’il m’arrive de leur dire : « Ah! ce que vous me coûtez cher ! » ils savent que je plaisante et ils rient. J’aime ce rire et je le trouve sain. Ils savent fort bien que, dans la mesure du raisonnable, tous les membres d’une faille ont droit au plein épanouissement. Si je dis : « C’est trop cher ! » il ne discutent pas. J’ai prouvé assez de fois que lorsque je peux leur offrir ce dont ils ont envie et que je trouve cette envie raisonnable, c’est moi qui ne discute pas. Mais je suis contente qu’ils connaissent nos limites. Ne rien obtenir de ce qu’on désire est bien appauvrissant. Obtenir absolument n’importe quoi, dès l’expression d’un désir, ne l’est pas moins. Entre les deux extrêmes, nous autres, parents, naviguons en essayant d’éviter les écueils visibles et invisibles, en espérant simplement que l’argent prendra place pour nos enfants parmi les moyens et non parmi les buts. Si tout en admettant son importance ils le traitent avec un certain détachement, s'(ils savent le gagner avec simplicité, le donner avec générosité, en manquer parfois sans avilissement, nous aurons réussi.

Faut il parler argent aux enfants

Faut il parler argent aux enfants

// fin : Faut il parler argent aux enfants ?

Clquez ici pour discuter “Faut il parler argent aux enfants”

Republished by Blog Post Promoter

Comment vaincre la timidité et trouver une blonde/copine.

Vivre la main dans la main

Il doit exister à Québec es clubs bien fréquentés, malheureusement je n’en connais pas les adresses ; pourquoi ne commenceriez-vous pas, pour vaincre la fâcheuse timidité qui vous paralyse, par suivre un bon cours de danse, cela vous aidera beaucoup et vous donnera plus d’assurance. Vous devez fréquenter la jeunesse et faire confiance à l’avenir.

La timidité peut se définir ainsi : « un désir immodéré de faire bonne impression sur autrui, joint à la crainte de n’y pas parvenir » ; si vous arriviez à vous convaincre que l’opinion des autres a peu d’importance, du moment qu’on agit toujours des autres pour le mieux, votre timidité aurait vécu.

Republished by Blog Post Promoter

Les plaisirs de la table

Les familiers gourmets du vieux Québec (il en est quelques-uns) sont unanimes : depuis la crise d’Octobre, c’est du temps de la Gaspésie que l’on y mangeait le mieux. Le « brrrave » Vincenzo avait réhabilité les formages qui, présents à table, ne figuraient jamais sur les menus. Son chef, Marc Tremblay, passait avec élégance du soufflé aux avelines (sa création) au rouste cassoulet et Jean Boudray ne tarit pas déloges sur celui qui fut servi aux chansonniers venus réclamer à « Isle-aux-Coudres » la décoration de l’albigeois Jean-Baptiste de la Croix de Chevrières de Saint-Vallier.

Le Première ministre du Québec Marois avait, en cuisine aussi des goûts simples et sages. Elle, on le sait, penchait vers les recettes Laurentiennes et le Cipaille gaspésien. (peut-être s’imaginait-il qu’elle est n hommage au prédicateur célèbre, alors que ce n’est qu’une appellation géographique Montréalaise ! )

Notre Marois est-elle plus gourmande que son prédécesseur ? Elle paraît que oui. Ella a appelé à la Chambre des communes du Québec son ancien chef de l’édifice Price. Espérons que personne ne confondra cet endroit du premier ministre avec l’autre endroit du premier ministre, la Chambre des communes, où l’on mange si mal !

Espérons aussi que « Le président de l’Assemblée nationale du Québec »a donné des ordres pour que les sommeliers du premier ministre n’aient plus à cache, de leur épais pouce ganté, les trois fleurs de lys ornant les bouteilles de Florens-Louis, la cuvée spéciale de Piper Heidsieck ! Lorsque Madame Marois un jour de bonne vue, avait repéré ce single de cire, il avait manqué en avaler de travers, et l’excellent « l’ Orée du Bois »(vin québécois) avait été remplace par des parfums de Molsons.

Republished by Blog Post Promoter

Le travail sous la table

« Le travail sous la table » est une expression qui dise le « travail noir ».

Le travail sous la table

Chez certains artisans, vous avez pu remarquer des affiches disant, sous une forme ou sous une autre : « Aidez nous à lutter contre le travail sous la table. » Ce travail, quel est-il ? Son usage est-il répondu ? Essentiellement, il faut distinguer entre celui qui est interdit et celui qui ne l’est pas.

Porter du vintage c’est faire entrer de la joie dans votre vie

C’est celui qui ne donne lieu à aucune obligation sociale ou fiscale et qui est exécuté en une espèce de fraude des lois existantes.

Le travail sous la table – Lequel est interdit ?

C’est ainsi que les commerçants, les artisans doivent, dans le mois de l’ouverture de leur fonds de commerce ou de leur installation, se faire inscrire au registre du gouvernement. Cette inscription entraîne un certain nombre d’obligations : patente, taxe sur le chiffre d’affaires, les cotisations, perte de l’allocation de salaire unique.

Si certains travailleurs indépendants ne sont pas tenus à se faire inscrire sur ces registres, ils doivent néanmoins satisfaire à leurs obligations sociales. S’ils ne le font pas et que néanmoins ils exercent un métier, vendent des marchandises ou des services, il est évident qu’ils peuvent pratiquer des prix inférieurs à ceux de leurs concurrents qui, eux, acquittent impôts, taxes et cotisations. Le contrevenant peut être poursuivi, soit sur plante de ses concurrents, soit à l’instigation des pouvoirs publics, des organismes sociaux, etc.

Le travail sous la table

Un exemple fera mieux comprendre  « le travail sous la table » ; Dans une petite ville, il y a deux couturières « patentées » et parfaitement en règle avec les « obligations » fiscales et sociales. Une troisième s’installe, sans se déclarer. Elle peut évidement prendre des prix de façon inférieurs à ceux de ses concurrentes, puisque pour elle la différence entre le prix d’achat de ses fournitures et le prix demandé à la cliente constitue un bénéfice net, alors que pour ses collègues ce bénéfice doit être diminué des impôts, cotisations, etc. Les couturières, les organisations professionnelles, la Chambre de commerce, etc peuvent porter plainte et créer des ennuis sérieux à cette couturière.

Le travail sous la table – Lequel est permis !

Si le travail qui ne supporte pas les charges fiscales ou sociales qui lui sont propres et rigoureusement interdit, passible d’amendes et d’ailleurs malhonnête, il est, en revanche, une forme de « Le travail sous la table » qui demeure licite.

Un ouvrier, après sa journée chez son patron, à le droit d’effectuer un travail supplémentaire, rémunéré, chez un particulier, à condition que ce cumul d’activités ne dépasse pas une somme certaine qui attire l’attention du gouvernement, qu’il ne soit pas effectué en contravention d’un contrat de travail l’interdisant et que l’employeur occasionnel acquitte les charges sociales afférentes aux heures de travail fournies. En effet, la répression de «  le travail sous la table » ne constitue pas une brimade pour les salariés désireux d’accroître leurs revenus professionnels, non plus que pour les particuliers soucieux de faire exécuter aux meilleures conditions possibles les travaux dont ils ont besoin, lorsque aucun autre moyen n’est à leur déposition.

Le travail sous la table – Cas et conseils pratiques

Nous ne pouvons énumérer ici toutes les formes que peut prendre « Le travail sous la table ». Notons seulement l’emploi de salariés non déclarés, ou déclarés pour un horaire inférieur à la réalité. Les particuliers employant une femme de ménage quelques heures par semaine ne la déclarant pas au revenu du Canada,

Si donc vous faites exécuter un travail, quel qu’il soit, en dehors des normes régulières, ayez soin de vous « couvrir » en prenant les précautions suivantes.

  • 1. A la campagne pour tous le travaux agricoles (jardinier venant effectuer quelque journées par mois, homme de peine sciant du bois, etc), contractez une assurance accident du travail, couvrant un certain nombre de journées de travail, et cela quel que soit l’exécutant ;
  • 2. A la ville (ou a la compagne pour les travaux ayant un caractère privé, comme par exemple les couturières à domicile ou les cuisinières extra qui sont des gens de maison) chaque fois qu’un lien de subordination existe entre votre ouvrier et vous, considérez-le comme un salarié et, comme tel, demandez une preuve de paiement, même si le travail effectué ne dure que quelques heures.

Vous pouvez discuter cet article « Le travail sous la table » dans le forum vintage.

Republished by Blog Post Promoter

achat d’une machine à coudre

L’achat d’une machine à coudre est souvent nécessaire pour deviner une vraie Femme Vintage

achat d'une machine à coudre

achat d’une machine à coudre

Une machine à coudre représente un investissement ; si l’on envisage cet achat, il est important d’en connaître les différents types existant sur le marché, ainsi que leur possibilités. Il y aujourd’hui, dans le commerce, beaucoup de marques de machine qui ont une gamme de prix très étendue, elle se classent en trois catégories principales.

Acheter les vêtements vintage sur Ebay

La machine à point droit. Elle n’exécute que le point droit, en avant et en arrière généralement. Certains accessoires se vendent avec la machine, d’autres ton facultatifs. Se renseigner au moment de l’achat. Les machines à point droit sont les meilleures marché, leur prix varient en fonction de leur qualité.

achat d'une machine à coudre

achat d’une machine à coudre

La machine à point zig-zag. Elle exécute le surfil en plus du point droit. Ce point zig-zag est très utile pour les finitions, les ourlets, pour appliquer des dentelles, et confectionner des boutonnières. La plupart sont munies de divers accessoires. Ces machines sont d’un prix abordable.

La machine à système zig-zag automatique. Elle peut réaliser les mêmes points que les machines à point droit et à point zig-zag, mais elle permet en outre de broder. Des résultats variés s’obtiennent en insérant des disques spéciaux ou en réglant le mécanisme. Ce sont les plus onéreuses.

Le chois d’une machine à coudre.

Pour exécuter de simples travaux de couture, n’importe quel type de machine énoncé plus haut (à point droit, à point zig-zag ou, ) système zig-zag automatique) conviendra.

Pour exécuter des travaux d’ameublement, des reprises ou du raccommodage, une machine d’utilisation variée est nécessaire. S’assurer au moment de l’achat qu’elle est conçus pour effectuer de gros travaux.

Pour la confection des vêtements, la gamme de modèles à point droit, et à point zig-zag ordinaire convient. On ne recommande généralement pas une machine de type zig-zag entièrement automatique pour confectionner des vêtements.

achat d'une machine à coudre

achat d’une machine à coudre

Les essais.

Il est préférable, si l’on est décidé à acheter une machine à coudre, d’essayer différents modèles dans le magasin (qui, de toutes façons le proposera sûrement), pour vérifier celle qui sera le mieux adaptée au genre de travail que l’on désire effectuer le plus souvent. C’est l’occasion de faire fonctionner la machine à coudre avec différentes sortes de tissus. S’assurer que la machine coud de façon égale, et qu’elle ne saute pas de points. Pour cela il faut apprendre à régler la tension (indiquée en détails dans le manuel d’instructions). Vérifier également que la dimension du point, la grosseur du fil et le numéro de l’aiguille conviennent. La plupart des machines ont une seule vitesse, plus ou moins rapide. Les plus modernes et les plus onéreuses comportent un système de changement de vitesse pour piquer plus vite.

Discuter l’achat d’une machine à coudre sur le forum vintage

// fin l’achat d’une machine à coudre

Republished by Blog Post Promoter

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite et le meilleur ami de l’homme est le loup

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite

Quand on parle d’une certaine valeur morale très vintage c’est normale d’avoir un chien comme votre animal domestique.   Depuis bientôt très longtemps les chiens et les hommes ont une relation tres etroite car le chien et la première espèce animale domestiquée par l’homme.

Acheter les vêtements vintages

Le blanc laboratoire du professeur McCoy se dresse tout au bout d’un grand champ de mais.  On l’a bâti là-bas, loin des autres bâtiments de l’université d’Okoboji (Iowa) pour les aboiements et hurlements des 13 000 &étudiants qui vivent sur ce campus.

Le professeur McCoy sourit timidement derri-re ses lunettes
En fait, dit-il, ce sont les étudiants qui font peur à nos pensionnaires….
Le professeur McCoy a consacré sa vie à l’étude du chien ami numéro un de l’homme.

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite – L’ancêtre du chien

La première grande découverte de l’estimé professeur est d’avoir établi d’une manière irréfutable que le seul ancêtre du chien (Canis lupis).  De bons esprits, et notamment le célèbre professeur italien Franco bollo (celui-là même qui éleva des oies et des choucas dans sa villa et réussit à faire croire à ces animaux qu’il était leur mère) pensaient jusque-là que le chacal et non le loup était l’ancêtre du chien.

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite

Le professeur McCoy, après des observations minutieuses et notamment à propos de la façon commune qu’ont les chiens et les loups d’uriner pour marquer les bornes de leur territoire de chasse personnel, démontre qu’entre chien et loup il n’y avait pas de différence.

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite – Il n’attaque jamais l’homme

Contrairement à ce que pense une propagande mensongère, affirme avec force le professeur McCoy, le loup ne s’attaque jamais à l’homme.  Et si on oppose au au professeur McCoy le récit de la mésaventure d’une fermière suédoise attaquée, il y a cinquante ans, par un loup alors qu’elle s’était attardée à traire une vache, le professeur répond que le loup, tout simplement  n’avait pas pui distinguer la silhouette de la fermière de celle de la cache, car la chose se passait entre chien et loup.

De toute évidence, si le chien ‘est l’ami de de l’homme, le presseur McCoy, lui est l’ami du loup.

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite

McCoy croit que le loup a été domestique à  l’âge de la pierre (10 000 ans avant Jésus Christ)  Il est en correspondance régulière avec un trappeur du Manitoba qui lui parle longuement de la grande affection que le lie à un loup qu’il vient d’apprivoiser récemment. « Quand il est satisfait, écrit le trappeur, mon loup me sourit d’une manière presque humaine au lieu de remuer la queue banalement comme un chien. »

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite – Le besoin d’affection

En blouse blanche, McCoy se promène dans son laboratoire ultra-moderne ; ce sont surtout de castes pièces claires.  Il observe  un jeune chiot à travers une porte vitrée munie d’une glace sans tain ; « Aujourd’hui, dans la société moderne capitaliste, le rôle du chien a aussi changé.  Adopté par ses pseudo-parents, il leur tient lieu d’enfant » Il reprend « Sans la connaissance approfondie de l’évolution du loup en chien, toutes nos expériences n’auraient pas de base scientifique.  Or presque tout ce qui touche au comportement des jeunes chiens peut s’appliquer à celui des jeunes enfants.  Par exemple, si nous enfermons ensemble deux chiens et favorisons systématiquement l’un d’entre eux, quand ils se battront, quelles que soient sa taille et sa force, c’est toujours le chien favorisé qui gagne.  Un chien sans affection ne s’adapte pas à un nouveau cadre.  On ne peut rien lui apprendre.  Et cela est applicable aux enfants noirs des ghettos qui élevés dans des taudis, subissent un choc quand ils arrivent dans la salle de classe bien éclairée et confortable.  Ils sont alors incapables de se concentrer et d ‘écouter leurs professeurs. »

Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite – De l’animal à l’enfant

La laboratoire de McCoy dépend de département de psychologie d’ Okoboji et les observations de McCoy aident les sociologues qui s’occupent des enfants mal adaptés des ghettos.

« Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite dit McCoy, ils sont beaucoup plus proches qu’on en le supposait. »

Vous pouvez discuter cet article ” Les chiens et les hommes ont une relation tres etroite ” dans le forum vintage

Republished by Blog Post Promoter