Club Vintage

Une sorte de Club Vintage pour les amis des bêtes

club vintage - un club pour les amis des animaux - Tabarnak1969 woowho1969 - Ebay

– « J’ai vu des enfants martyriser des petits chats, oiseaux, écureuils, hérissons, qu’ils avaient capturés ou ramassés dans les fermes et les parcs. J’ai été bouleversé par ces pauvres bêtes qui hurlaient et se tordaient de douleur et j’ai alors cherché un moyen de faire comprendre à tous les enfants que les animaux vivent, travaillent, aiment, souffrent et meurent comme nous et qu’il est de notre devoir de les protéger et d’en faire nos amis plutôt que de les maltraiter inutilement ! » C’est pourquoi j’ai voulu fonder ce genre de club vintage des animaux…

J’emploie le terme « club vintage » parce qu’un club pour les animaux est un bon exemple des pensées du bon vieux temps.

Mais ne me surnommez surtout pas « François d’Assise » ajoute Claude, ce serait inutile puisque nous formons un sorte de « club vintage » pour les animaux et travaillons en groupe.

Ceci c’est une charmante histoire que celle d’un grand adolescent au cheveux longs mais avec un mentalité très vintage. Contrairement à une jeunesse avide de sensations fortes et inédites, il n’éprouve pas le besoin d’attirer l’attention. Pour lui, l’incognito est une nécessité.

Ce club qui compte aujourd’hui 15 membres, s’ébaucha dans la pensée de Claude un jour d’été alors qu’il passait ses vacances à sa maison en Gaspésie. Il avait appris qu’un grand nombre d’enfants « s’amusaient » à martyriser les animaux, et , pour essayer de protéger coûte que coûte ces petits amis à deux ou à quatre pattes, il eut l’idée de créer cette sorte de club vintage en faveur de ceux-ci.

Âgé de 11ans, à l’époque, il n’était encore qu’un petit homme mais payant d’audace…

Il prit contact avec l’église la plus proche et l’entraîneur de son équipe de hockey qui répondirent aussitôt, ne demandant qu’à aider cet enthousiaste dans sa tâche difficile. Son idée avait une valeur personnelle, mais la développer exigeait de fonds d’envergure. Le jour arriva enfin où Claude pénétra dans la salle de l’église, intimidé et un peu gauche avec sa culotte courte de garçon poussé trop vite. Il exposa devant le micro son histoire, ses intentions. Il fit encore d’autres lieux, qui chaque fois, s’adressaient à un public curieux.

Un « artiste local » même lui apporta son aide. Anna Belle le peintre la première en ligne qui régit spontanément à cet appel. Elle contribua pour beaucoup à affermir la position du jeune garçon. Président de ce club vintage pour les animaux, elle fut non seulement gentille, mais encore généreuse paraît-il ! La femme de son entraîneur de hockey se mit de la partie et écrivit dernièrement une longue épître remerciant Claude au nom de ses animaux à elle. « Je suis depuis longtemps avec intérêt l’évolution de votre club et je souhaite à tous les jeune amis des bêtes de trouver beaucoup de joies et de succès dans leur activités. Je vous embrasse tous affectueusement. »

Claude dépile devant moi son dossier « VIP ». Un docteur de Rimouski est présent, lui aussi. Sa lettre a été soigneusement rangée dans une chemise.Puis défilent un avocat de Montréal, une danseuse de Trois-Rivieres et beaucoup d’autre encore.

Qui est exactement Claude pour les intimes ?

C’est un garçon en qui tout est simple et direct. Il est absolument loyal dans tout ce qu’il entreprend, volontaire aussi puisqu’il pousse son idée jusqu’au ’bout, sans faiblir et, une fois cette idée de cette sorte de club vintage d’animaux germée en lui, il n’a pas voulu y renoncer. Il rédige des articles dans le missel de sa paroisse. Il raconte la marche de son travail, ses aventures, ses joies devant la réaction de certain enfants. La signature « Claude » et lue par beaucoup d’enfants en Gaspésie et tous ces enthousiastes lui écrivent pour lui conter leurs histoires… d’animaux !

Inlassablement le «Président » consacre tout son temps libre ) son hobby favori et répond lui-même aux courriels. Faisant tous les jours quatre heures à la table, il profite de ce temps pour préparer ses réponses. Concentré sur son œuvre il poursuit sa tache. Il ne va pas danser comme la plupart de ses camarades et les « parties » fumeuses lui sont inconnues.

Son point de départ était de faire aimer les animaux…

Mais un sixième sens est né en lui, peu à peu : il a décelé à travers les lettres de certains enfants, des cas bien tristes. Certains, loin d’être choyés chez eux par des parent tendres, reportent sur les bêtes leur affection et, par l’intermédiaire d’un chien et d’un chat, s’ouvrent à Claude. Des adultes même lui écrivent et on se trouve devant cet étonnant problème : un garçon devient à sa façon le confident de tout un monde insoupçonné !

Le cadre familier de Claude est la maison de ses parents. Elle est grande, située au milieu d’un jardin et la vie y est calme.

club vintage - la maison à claude - Tabarnak1969 - Woowho1969 - Ebay

Au deuxième étage, sous les toits, perche « Monsieur le Président ». Les murs disparaissent sous des milliers de portraits d’animaux découpés avec amour et rangés un à un, chevauchant les uns sur les autres. L’ours voisine avec le castor, l’orignal avec le phoque. L’ensemble forme une surface hétéroclite, unique en son genre. La table devant la fenêtre croule sous les papiers, car c’est le jour d’envoi des bulletins trimestriel, destinées à tous les membres de ce club vintage. En tête des bulletins, on peut lire : « Fondé et dirigé uniquement par des enfants pour des bêtes, ce « club vintage » des animaux. »

Pour aider Claude il a l’assistance d’une secrétaire, Anik, secondée par Marie et par Celene. Anik s’occupe de la partie administrative. Fervente amie des animaux, elle peut rester des heures dans les marais pour guetter et admirer les canards sauvages et elle part tous les dimanches en randonnée dès que le jour se lève, pour assister à l’éveil de la nature. Le président a sans aucun doute trouvé la secrétaire dont il avait besoin et accepté sans la moindre hésitation sa collaboration, il y a six mois déjà .

club vintage - les marais en gapsésie - tabarnak1969 - woowho1969 - ebay

– Tout cela est très intéressant, Claude, mais que faites-vous dans la journée puisque vous me dite avoir cessé l’école depuis peu ?

– Je vais au CEGEP pour étudier la publicité. Cette sorte du travail me passionne et me donnera l’avantage de pouvoir dessiner moi-même les cartes de membre et les écussons brodés d’un écureuil, emblème de ce club vintage, auxquels chaque membre a droit : mais, soyez tranquille, dès que j’ai une minute, c’est pour me consacrer à mon entreprise personnelle.

– ?….

– Je veux dire augmenter le nombre d’adhérents afin de diminuer le nombre d’animaux martyrs.

Les promenades mensuelles viennent d’être inaugurées pour la région Gaspéienne et la première a eu lieu au lac York.

club vintage - lac york l'année 1950 - tabarnak1969 - woowho1969 - ebay

Tous les enfants attendaient à l’entrée, ce jeudi matin, et un jeune membre de quatre ans était accompagné de sa mère. Encore craintif, il se cachait derrière les autres, mais il apprendra peu à peu que la confiance réciproque est le slogan de la maison « Claude et Cie. »

Aimez-vous ce club vintage pour les animaux? Alors vous pouvez parler et peut être commencer votre propre club vintage pour les amis des bêtes dans le forum.

Republished by Blog Post Promoter