Cousez votre première robe

Cousez votre première robe – Les manières de faire une robe

Cousez votre première robe

Cousez votre première robe

Quand vous vous lances dans la confection d’une robe, ne brûlez pas les étapes ! Si vous piquez les coutures sans avoir marqué sur le tissu tous les détails du patron, vous n’aurez aucun point de repère pour modifier la robe au moment de l’essayage. Le résultat risquerait d’être compromis.

Les débutants trouveront dans leurs patrons des explications détaillées, à toutes les étapes de la coupe, de l’essayage et de la confection de leur robe. Le nombre de morceaux du patron a été réduit au minimum, et chacun se reconnaît facilement. Pour empêcher toute confusion au stade de la coupe, ne couplez d’abord que les principaux. Vous couperez les revers au moment de vous en servir.

Les couturières plus expérimentées apprécieront particulièrement notre méthode, utilisée en haute couture, pour finir les encolures, les emmanchures et la fermeture du milieu du devant. Cette méthode permet de limiter les épaisseurs des coutures des tissus épais et lourds.

Cousez votre première robe

Cousez votre première robe – aimes tu ma nouvelle robe ou mon derrière ?

Suiviez point par point les explications de l’assemblage et de l’essayage de votre robe. Quand vous ferez d’autres robes, vous pourrez vous reporter aux techniques que vous avez appris. C’est par l’exercice que l’on acquiert de la compétence… C’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Cousez votre première robe – La robe

Le style semi-ajusté de votre robe se prête à une large variété de tissus. Bien entendu la ligne de la robe dépendra du tissu utilisé comme la façon de l’orner. Voici quelque idées de variations : Si vous désirez une robe sport, employez un lainage, et surpiquez le dessus du col et la patte. Par contre vous ferez une robe habillée en utilisant de la mousseline ou de la soie. Par les grandes occasions, allongez le patron pour confectionner une robe longue du soir, en soie imprimée de couleur vive. Les leçons que vous allez apprendre vont à vous comprendre comment transformer votre première robe pour réaliser les modèles de style différents ! Croyez-moi que les couturières expérimentées pourront effectuer les modifications qu’elles désirent.

Découvrez les robes vintages prêt-à-porter dans notre boutique

Cousez votre première robe – Le choix du tissue

Voici une liste de tissus qui conviendraient aussi :

  • Coton à trame serrée. Voiles de coton, popelines et piqués.
  • Toiles pour robes. De moyenne épaisseur, unies ou brodées.
  • Tissus faits-main. Toiles faites entièrement on en partie avec des fibres acryliques ou polyester telles que le Crimplène ou le Dacron.
  • Lainages mélangés. Viyella, crèpes de laine, ou autres mélanges pour robes. Les couturières plus expérimentées pourront utiliser des tissus plus chers.
  • Soies pures et artificielles. Shantung, soies sauvages, damas et brocart.
  • Cotons. Organdis, voiles et mousselines.
  • Tissus laineux. Mousseline de laine.

On peut également réaliser une robe en . Mais avant d’acheter du jersy, vérifier en le tenant sur le poignet qu’il n’a pas tendance à être entraîné ver le bas, comme un jersy lourd. Dans ce cas, il conviendrait mieux à une robe de forme plus souple, car cette 1re robe assez structurée demande un tissu ayant plus de tenue.

Cousez votre première robe

Cousez votre première robe

Cousez votre première robe – Métrage et doublure

Les métrages de tissu et de doublure nécessaires sont indiqués sur le tableau joint aux patrons. Un lainage se double avec du bemberg ou du taffetas de rayonne, une soie avec du pongé de soie. Les doublures en triacétate ou en nylon ne sont pas assez souples pour doubler en lainage. Les cotons et les toiles se doublent avec de la popeline, les tissus faits main avec des tissus de même poids, solidité et texture. Quand le tissu de la robe est lavable, il faut acheter une doublure lavable.

Cousez votre première robe – Quelques conseils

Une fois le tissu, la doublure et les fournitures achetées, il faudra organiser son travail. Chaque étape doit suivre logiquement la précédent. Il vaut mieux ne pas trop s’arrêter mais continuer progressivement le travail jusqu’au résultat final.

Faire une jupe était une tâche simple. Mais la confection d’une robe demande plus de détails, et requiert donc davantage d’attention. Il es parfois tentant de coudre vite et sans ordre, parce qu’on est impatient de voir le résultat ; mais à travailler sans méthode, on risque vraiment de gâcher la robe.

Discuter comment couser votre première robe dans le forum

Marquer d’abord sur le tissu les contours et les détails du patron avec des bâtis point-tailleur. Bâtir les coutures ensemble, essayer la robe et faire les retouches avant de piquer les coutures seront les 3 étapes suivants, les plus importantes. Si l’on néglige ces préliminaires, la robe sera mal ajustée quand il sera trop tard pour la modifier.

Cousez votre première robe

Republished by Blog Post Promoter