Une discipline de proprete

Vos enfants réussiront mieux dans la vie si vous leur donnez une discipline de proprete

Une discipline de proprete

Une discipline de proprete

La propreté fait partie de mœurs vintage.  Même si vous n’êtes pas riche, vous pouvez donner à vos enfants un capital très appréciable : l’habitude de la propreté. Vous en avez fait l’expérience souvent. Un enfant net vaut davantage qu’un enfant négligé. On le remarque en bien ou le préfère. Et cela restera vrai plus tard, lorsque l’enfant sera devenu un jeune homme qui doit se créer une place qu soleil, ou une jeune fille qui souhaite se marier. Mais la propreté n’est pas spontanée ; soyez diplomate pour l’inculquer.

Achetez vos vêtements vintages

Un horaire fixe

Un enfant s’habitue rapidement à se lever, à partir pour l’école, à réclamer son goûter à heures fixes. Les soins de propreté méritent un horaire aussi rigoureux. Instituez le programme d’ablutions avec autant de minutie que celui des devoirs et leçons, des repas : toilette le soir avant dîner, shampooing le samedi, etc. Exigez qu’ils se lavent les mains et se coiffent avant de passer à table.

Une discipline de proprete

discipline de proprete

Un matériel, gai, personnel…

La toilette ne doit pas représenter une corvée, mais une sorte de récréation, un délassement. Donnez-leur un matériel plaisant et personnel : une trousse de couleur gaie dans laquelle ils rangeront eux-mêmes leur objets pour partir « au camp », « à la colonie », en vacances. Un verre à dents coloré, la brosse et la pâte pour enfants. Du linge de toilette (drap de bain, serviette, gant éponge) vert, rouge, jaune, bleu (une couleur par enfant ; plus facile à reconnaître et chacun porte ainsi la responsabilité de son matériel) avec la savonnette de couleur assortie, dont ils choisiront le parfume. Certaines savonnettes, en forme de fruits, de fleurs d’animaux, de poupées, sont très appréciées. Un thermomètre de bain, pour vérifier eux-mêmes la température de l’eau ; de grosses éponges avec lesquelles on joue.

Développez, par des cadeaux « dirigés », sinon leur coquetterie, du moins leur goût de la « présentation » : un miroir, une eau parfumée, un ruban, un cercle pour les cheveux, des sels de bains « pour enfants », qui colorent le bain, le parfument légèrement, un peigne de poche dans un joli étui, par exemple.

Une discipline de proprete

Une discipline de proprete

.. Et adapté a eux

Un enfant n’est pas une « grande personne » en réduction ; son entretien pose d’autres problèmes que le vôtre, il requiert donc l’emploi d’accessoires et de produits spéciaux :

Brosserie. Pas de poils synthétiques, qui irritent cuir chevelu et cheveux, dilacèrent et cassent les cheveux. Jusqu’à 3 ou 4 ans, brosse douce en soie. Pas de peigne aux dents très serrées ni trop pointues.

Produits de nettoyage. La peau des enfants comme leur cuir chevelu, sécrète peu de corps gras ; aussi leur épiderme très fin, leurs cheveux (des duvets) sec, sont mal protégés, vulnérables. Les savons, ou shampooings très détergents, durs, les dégraissent trop, s’attaquent à leur substance même. La peau devient sujette aux dartres, les cheveux s’électrisent, se cassent. Employez des shampooings et savons doux – spéciaux pour enfants.

Une discipline de proprete

Une discipline de proprete

Les eaux parfumées. L’alcool déshydrate et dessèche les épidermes et cheveux fins. Utilisez pour leurs frictions des eaux parfumées spéciales, légères, adoucies, peu alcoolisées et peu parfumées. Pour ceux qui aiment le « sent-bon » sur la tête, eau de rose ou lotions au extraits de plantes. Pour faire tenir des cheveux rebelles, une bonne brillantine aux huiles végétales (l’eau et l’alcool sont résponsables de bien de valvities précoces).

Au soleil. Choississez les produits solaires les plus doux : sans alcool (lotions aqueuses), sans colorants (crèmes naturelles).

 

Une discipline de proprete

Une discipline de proprete

Les 4 points litigieux

Le shampooing. Beaucoup d’enfants ont la terreur de l’eau et du savon qui piquent les yeux. Remède : qu’ils appliquent et fassent mousser seuls le shampooing (sous votre surveillance) ; apprenez-leur ensuite à pencher la tête bien en arrière – et non en avant- pour le rinçage ; ou mieux mettez-leur un petit disque spécial en caoutchouc, qui protège les yeux.

Les nettoyage des oreilles. Permettez-leu d’introduire eux-mêmes, doucement, dans les oreilles, le bâtonnet enrobé de coton (expliquez-leur que, s’il négligent de le faire, de petits bouchons se formeront au fond du conduit, qui les empêcheront d’entendre.)

La coupe des ongles. Ils l’accepteront plus facilement s’ils possèdent leur propre paire de ciseaux courbe et s’ils opèrent eux-mêmes : tant pis si les premiers résultats sont un peu fantaisistes.

Le brossage des dents. Facilité par la petite brosse à leur taille, pas trop dure, le dentifrice au goût agréable : apprenez-leur à se brosser verticalement, à ne pas négliger le côté droit (moins « à la main »).

Une discipline de proprete

Une discipline de proprete

Donez l’exemple. N’arrivez pas à table, par exemple sans avoir défait échafaudage de votre mise en plis. Et conseillez à votre mari de se raser au réveil – même le dimanche, à la campagne.

Une discipline de proprete discutez-en sur le forum vintage

Republished by Blog Post Promoter