Category Archives: Uncategorized

À vous mesdames

Synopsis :
C’est un court métrage documentaire sur la participation des femmes canadiennes à la Deuxième Guerre mondiale. Des dizaines de milliers de femmes sont auxiliaires. Elles travaillent dans les compagnies de chemins de fer, les usines de guerre, les chantiers maritimes; elles manipulent les rats pour des recherches scientifiques, elles sont pompistes, conductrices d’autobus. Bref, elles sont fort productrices.

Bref pourquoi l’émancipation des femmes est toujours impliquée dans la guerre ?

Republished by Blog Post Promoter

Seul ou avec d’autres

À la fin de l’année universitaire 1961, trois jeunes étudiants, Denys Arcand, Denis Héroux et Stéphane Venne, décident de réaliser un film de long métrage relié aux petits à-côtés de la vie universitaire.  Une espèce d’une fiction et réalité documentaire, dans le goût du cinéma direct.

D’un style proche de la Nouvelle Vague, intégrant les avancées esthétiques du cinéma direct et du candid eye qui bouillonnent à l’Office national du film (avec l’équipe de choc que forment Brault, Carrière et Groulx), tourné avec de modestes moyens (24 000 $), rampe de lancement de personnes qui vont laisser leur marque dans la musique et le cinéma québécois, Seul ou avec d’autres est une sorte d’essai d’anthropologie culturelle sur les mœurs estudiantines.  Son titre Seul ou avec d’autres a certainement fait rire le public ciblé par les auteurs : c’était la question posée par les prêtres quand les pénitents en confession s’accusaient de «péchés d’impureté» *

C’est la rentrée à l’Université de Montréal en 1961.   Seul ou avec d’autres éclaire le fantôme de ce que fut cette université au début de la Révolution tranquille. Nonobstant les méandres scénaristiques des amours d’automne sur le campus, ce long métrage fait défiler la topographie exacte d’un ensemble alors beaucoup plus petit, où apparaissent le sociologue Guy Rocher et deux des Cyniques, Marcel Saint-Germain et Marc Laurendeau.

J’ai réussi à trouver ce film en ligne et elle est maintenant affiché dans le forum.  Où l’on peut en discuter. : http://tabarnak69.com/forum/viewtopic.php?f=30&t=232

 

 

Republished by Blog Post Promoter

Mary Tyler Moore (show)

Mary Tyler Moore est une actrice, productrice et réalisatrice américaine née le 29 décembre 1936 à Brooklyn, New York, connue pour ses rôles dans Le Mary Tyler Moore Show (ou encore Le Dick Van Dyke Show.)

The Mary Tyler Moore Show est une émission de télévision américaine diffusée sur CBS entre 1970 et 1977, avec Betty White, Valarie Harper et Mary Tyler Moore.

Dans l’émission, après avoir rompu avec son fiancé, Mary Richards décide de s’installer à Mineapolis. Très vite, elle trouve du travail à la rédaction du journal du soir de la chaîne WJM-TV. Promue productrice associée, elle doit composer avec Lou Grant, l’irascible rédacteur en chef, Ted Baxter, le présentateur un peu cruche et complètement égocentrique, et Murray, le rédacteur à l’humour caustique. Mary déniche également un douillet petit studio et se lie d’amitié avec Rhoda, sa voisine. Une nouvelle vie commence…

L’émission présente six personnages principaux et installe les deux univers de Mary (personnel et professionnel) avec une élégante précision par le biais d’une narration très fluide, réussissant le petit miracle d’être à la hauteur des qualités quasi-légendaires que vantent encore à l’heure actuelle les critiques américains.

Regardez la robe genre Mary Tyler Moore Show

Me voilà joliment ré-engagé à suivre l’émission de Mary Richards, trentenaire pétillante, qui après avoir quitté l’homme qui tardait à la demander en mariage, s’est installée à Minnéapolis dans une petite copropriété, où vivaient déjà dans les autres appartements Rhoda Morgenstern (Valerie Harper), new-yorkaise un brin aigrie par son célibat, et Phyllis Lindstrom, quarantenaire envahissante, mariée et mère de famille. Elle a décroché un poste de productrice adjointe d’un journal télé local et travaille aux côtés de Lou Grant (Ed Asner), le rédacteur en chef, de Murray Slawter (Gavin McLeod, futur capitaine de La Croisière S’Amuse), journaliste, et de Ted Baxter (Ted Knight), le présentateur.

Venez visiter notre magasin sur Ebay

Republished by Blog Post Promoter

Pourquoi nous aimons Brigitte Bardot

Brigitte Bardot, née Brigitte Anne-Marie Bardot le 28 septembre 1934 à Paris, est une actrice de cinéma et chanteuse française, militante de la cause animale, fondatrice et présidente de la fondation qui porte son nom.

Figure féminine des années 1950 et 1960, elle fut une star mondiale, l’égérie et la muse des plus grands artistes de l’époque. Emblème de l’émancipation des femmes et de la liberté sexuelle, elle passa des rôles de femme enfant à ceux de femme fatale. Elle tourna avec les plus grands réalisateurs, incarnant des personnages à l’élégante légèreté et à la sensualité photogénique. Elle devint rapidement un sex-symbol. Avec à son actif 48 films et plus de 80 chansons en 21 ans de carrière, Brigitte Bardot, tout aussi connue sous les initiales de « BB », est une des artistes françaises les plus célèbres. Elle mit un terme à sa carrière d’actrice en 1973 pour se consacrer à la défense des animaux.

Elles sont bien peu à être à ce point uniques. La Callas, La Môme, … La Bardot. Un simple fait de langage qui en dit long : Brigitte Bardot occupe, dans le paysage artistique français, une place à part. Plus qu’une actrice, B.B. est une marque déposée, célèbre dans le monde entier. Si elle est aujourd’hui une véritable icône cinématographique, il ne faut pas perdre de vue que sa carrière, à proprement parler, et sa mystification ont été fulgurantes – elle décide en effet de prendre sa retraite artistique à seulement 38 ans.

Dès lors, elle consacrera toute son énergie à la défense des animaux. En 1977, elle mène sa première grande campagne, utilisant sa notoriété pour dénoncer le massacre des bébés phoques : elle finit par obtenir l’interdiction du commerce de leur fourrure. En 1986, elle crée la Fondation Brigitte-Bardot, qui milite pour la condition animale, qu’elle finance par une vente aux enchères d’objets, bijoux et effets personnels afin d’obtenir les 3 millions de francs nécessaires, et à laquelle elle lègue la Madrague pour assurer sa pérennité. “J’ai donné ma jeunesse et ma beauté aux hommes, aujourd’hui, je donne mon expérience et le meilleur de moi-même aux animaux”, déclare-t-elle à cette époque. En 1992, la fondation est déclarée d’utilité publique par le Conseil d’Etat.

Republished by Blog Post Promoter

Après ski

Après ski (1971)
C’est un film de Roger Cardinal. Trois instructeurs de ski dans une station située dans les Laurentides sont à la recherche d’aventures

Ce film profitait d’une distribution assez riche et un budget de 800 000 $. C’était un montant important pour un film québécois à cette époque. Quelques semaines après sa sortie, on procède même à la saisie d’exemplaires du film suite à une pétition du curé Raymond Lavoie, de la paroisse de Saint-Roch.

Après-ski est un film culte pour toutes les mauvaises raisons. Le scénario famélique et des dialogues absurdes. Les acteurs sont unidimensionnels – à commencer par celui de Daniel Pilon, de marbre d’un bout à l’autre de la bobine. Sans oublier les Mariette Lévesque, Tamora et (surtout!) Céline Lomez flambant nues. Après-ski fut le seul film banni par une cour québécoise, ses bobines ayant été saisies auprès des distributeurs et projecteurs, ce qui a d’ailleurs contribué à sa « carrière internationale »

Heureusement qu’Après ski gagne en popularité avec ce scandale. Le film est doublé et distribué au Royaume-Uni (Sex in the Snow), en Grèce (Meta to ski) et aux États-Unis (Snowballin) où l’on avait même ajouté des scènes supplimentaires.

Avec la participation de Jacques Desrosiers. Jacques Desrosiers se retrouve mêlé à un petit film sans prétention et à connotation coquine! Son personnage de barman borgne et plutôt louche ne passe pas inaperçu. Pendant le visionnement de ce film qui nous rappelle le bon vieux temps québécois!

Vous pouvez regarder le film ici : http://tabarnak69.com/forum/posting.php?mode=post&f=30

Republished by Blog Post Promoter

L’Initiation

L’Initiation est un film québécois réalisé en 1969 par Denis Héroux et sorti en janvier de l’année suivante

Une jeune femme allongée dans son lit se caresse en lisant un livre . Rêve érotique d’un homme lui faisant l’amour. La fille s’appelle Victoire ! Au petit matin, elle sort de la maison et plonge, nue,
dans un lac. L’Initiation raconte l’histoire de Victoire, une jeune étudiante à l’Université de Montréal. Déçue par une première expérience sexuelle avec son amoureux Pierre, elle se tourne vers un professeur et écrivain, Gervais Messiandre. Pendant ce temps, Pierre vivra une aventure avec l’amie et colocataire de Victoire, Nadine, et se verra à son tour déçu dans la réciprocité des sentiments.

Le pouvoir de L’Initiation réside dans le caractère des protagonistes. Nadine, Victoire, Christine et Judith se déshabillent parce qu’elles sont des femmes, ni prostituées, ni épouses. L’approbation ou la désapprobation de la société ne leur dictent nulle part leur conduite. Chacune demeure fidèle à son propre idéal.

Vous pouvez voir le film ici : http://tabarnak69.com/forum/viewtopic.php?f=30&t=234&p=258#p258

Republished by Blog Post Promoter

La mome Piaf

La mome Piaf ou mieux connue par le nom Édith Piaf,

la mome piaf

Née Édith Giovanna Gassion le 19 décembre 1915 à Paris et morte le 10 octobre 1963 à Grasse, est une chanteuse française de music-hall.

S’habiller comme La Mome Piaf – Acheter une robe vintage

Chanteuse à l’interprétation et la voix saisissante, elle a inspiré de nombreux compositeurs, a été le mentor de jeunes artistes tels qu’Yves Montand, Charles Aznavour, Les Compagnons de la chanson, Georges Moustaki. Elle connait une renommée internationale, malgré une fin de carrière rendue difficile par de graves problèmes de santé et une mort survenue à seulement 47 ans.

Issue d’une famille d’artistes de rue, Edith Giovanna Gassion (la mome piaf)naît à Paris dans le quartier de Belleville, le 19 décembre 1915. Son père est contorsionniste dans un cirque itinérant. Sa mère est chanteuse de rue. Edith ne connaît pas l’existence d’une enfant normale et mène une vie déstructurée.Elle fait face à la solitude et aux premières déceptions lorsque sa mère l’a abandonné.

Trouver le bonheur vintage dans notre boutique

La mère d`Edith était chanteuse. Elle chantait dans les cafés et autres endroits. Elle a laissé sa fille chez sa grand-mère paternelle, afin qu`elle y soit élevée. Cette personne tenait une maison close en Normandie. A l`âge de six ans, Edith est devenue aveugle. Sa grand-mère et toutes les filles de la maison close sont allées dans la cathédrale de Lisieux, demander à Sainte Thérèse de la guérir, et Edith a recouvré la vue. C`est à ce moment qu`Edith a commencé à avoir la foi en Dieu et en Jésus Christ, mais ses prières allaient davantage vers Ste Thérèse. Edith disait:” Nous nous comprenons mieux entre femmes”. Pendant tout le temps que j`ai connu Edith, chaque soir, s`agenouillait devant son lit et disait sa prière.

Malheureusement pour la mome Piaf toutes ses relations se succédèrent par des échecs et des malheurs. A l’âge de 20 ans, elle se retrouva seule, divorcée, proche de la drogue, de la prostitution et de la déprime. Mais c’était en 1935, qu’elle fait la rencontre d’un gérant, Louis Leplée, d’un établissement de spectacle, le Gerny’s. Il lui proposa chanter dans son cabaret. C’est lui qui est à l’ origine du surmon d’Edith, « La mome piaf » afin d’illustrer la petite taille de la chanteuse de rue.

Les habitués des quartiers de Belleville et de Pigalle se montrent sensibles à son talent de chanteuse. Parmi eux se trouve Louis Dupont, dit « P’tit Louis », avec qui elle se mariera et aura la petite Marcelle (morte d’une méningite en 1934).

En 1936, il lui fait enregistrer son premier disque, intitulé Les Mômes de la cloch et en mars 1937, Édith débute sa carrière de music-hall à l’ABC à Paris, où elle devient immédiatement une immense vedette de la chanson française, aimée du public et diffusée à la radio. Star de la fin des années 1930, Piaf triomphe à Bobino, ainsi qu’au théâtre en 1940, dans Le Bel Indifférent, une pièce spécialement écrite pour elle par Jean Cocteau et qu’elle interprète avec succès en compagnie de son compagnon du moment, l’acteur Paul Meurisse. Toujours avec Paul comme partenaire, elle joue dans le film Montmartre-sur-Seine de Georges Lacombe (1941). C’est lors du tournage de ce film qu’elle fait la connaissance d’Henri Contet, qui deviendra l’un de ses auteurs favoris.

La mome Piaf / Edith Piaf restera à jamais comme l’une des plus grandes interprètes françaises avec des succès comme “L’Hymne à l’amour” “La Vie en rose” ou encore “La Foule”, la “Môme” Elle occupa le haut de l’affiche tout au long de sa carrière.
C’est vrai que son accent inoubliable fut célébré sur chaque continent et inspira de nombreuses générations. Edith Piaf reste la chanteuse la plus populaire de tous les français.

La mome Piaf c’était à la fois la rue, l’amour, la passion, la générosité, la gouaille, un charisme d’enfer, une voix unique et l’envie d’en découdre, d’arriver au sommet quoiqu’il en coûte. Et puis la Piaf n’était pas seulement une interprète époustouflante, elle était aussi une véritable dénicheuse de talents.

La mome Piaf décéda le 10 octobre 1963 à Plascassier dans les Alpes-Maritimes. Son décès fut un deuil national avec une foule immense qui assista aux obsèques.

Discuter la mome Piaf chez le forum vintage

Republished by Blog Post Promoter

Gabin, Delon et Ventura dans un film culte

Les trois acteurs légendaires du cinéma français, Gabin, Delon et Ventura dans un film culte… Le clan des Sicilians !

woowho - Gabin, Delon et Ventura dans un film culte - Le clan des Siciliens - film vintage tabarnak 1969 - vêtements robes vintage

Gabin Delon, Ventura trois légends du cinéma, chacun parfait dans son rôle et où « aucun n’éclipse l’autre » disait Chauvet. Gabin, en patriarche plus vrai que nature malgré un fort acccent parisien, Delon en truand traqué, plus froid et ténébreux que jamais, et Ventura en inspecteur tenace, déterminé et peu loquace, fidèle à lui-même. Même si l’on peut trouver ce film un peu daté… On ne peut que sucocomber au charme désuet qu’il dégage.

Un film qui montre des années 1960 – Les femmes portent du vintage

C’est formidable Gabin, Delon et Ventura dans un film culte qui est bien « Le clan des Siciliens. »

Le Clan des Siciliens est placé sous le signe de la démusre.

  Une adaptation d’un roman d’Auguste Le Breton, le producteur Verneuil espère en effet capitaliser sur la popularité de l’écrivain.   Ce sera impossible d’imaginer aujourd’hui que le trio inoubliable de ce film culte était supposé être initialement un duo!  Au début le producteur examine la posiblité d’un seul couple… Gabin et Delon.  Il est aperçus vite que le personnage du commissaire de police qui les poursuit prenait une dimension intéressante et méritait un troisième grand acteur. C’est alors Lino Ventura.

Malgré si les deux comediens s’amuseront hors caméra de la savoureuse absurdité de al distribution des rôles…Le comédien d’origine italienne incarnant un Breton, et le Normand jouant un Sicilien !

Mais comme l’habitude le film est une etude des vêtements vintage.  C’est donc pourquoi je suis obligée de parler un peu de la très belle Irina Demick.

Elle débute sa carrière comme mannequin.  C’est en rencontrant par hasard le producteur Zanuck chez des amis commun qu’elle accède au monde du cinéma.  Une des actrices des plus passionnantes que l’on puisse imaginer, et mener en même temps une vie privée équilibrée… Elle finit pourtant par quitter les plateaux de cinéma français peu après le tournage du Clan des Siciliens !

Vous pouvez discuter ce film ici

Bref Gabin, Delon et Ventura dans un film culte – La vie est belle !

Republished by Blog Post Promoter

Baiser voles un film francais

Baiser voles un film francais  est un chronique sentimentale

Baiser voles un film francais

Baiser voles un film francais

Réformé pour instabilité caractérielle, Antoine Doinel (J.-P. Léaud) retrouver sa mansarde et la jeune violoniste (Claude Jade) dont it est amoureux.  Après avoir été veilleur de nuit, Antoine devient détective privé.  Pour les besoins d’un enquête, il deviendra vendeur de chausseurs et sera vite fasciné par la femme de son patron (Delphine Seyrig).

Acheter des vêtements vintage fait en 1968

Baiser voles un film francais – Commentaires

Un très joli film.  A trente-six ans, Truffaut se penche sur son passé.  La vieille complainte de Trenet, « Que reste-t-il des nos amours ? », sert de leitmotive à ces « Baises volés », charmante chronique sur une éducation sentimentale 1968.  Film très réussi, plein de tendresse et de détails justes, film fait avec le cœur comme Truffaut les aime.  Comédien sensible et vrai, J.-P. Léaud est remarquable comme les autres interprètes.

Le réalisateur
François Truffaut  :  Né le 6 février 1932 à Paris et mort le 21 octobre 1984 à Neuilly-sur-Seine, Ce cinéaste français était fondateur, avec ses collègues des Cahiers du cinéma, de la Nouvelle Vague. Il était un enfant mal-aimé par ses parents, il se réfugie donc dans le cinéma et la littérature. Entre école buissonnière et petite délinquance, la fréquentation assidue des ciné-clubs l’amène à rencontrer le critique de cinéma André Bazin. Il Interprète dans plusieurs de ses propres films, il joue notamment pour Steven Spielberg le rôle de Claude Lacombe, ingénieur français spécialiste des OVNI, dans Rencontres du troisième type. François truffaut fût un réalisateur de première classe.

Les Interprètes

Jean-Pierre Léaud
Delphine Seytrig
Claude Jade
Michel Lonsdale
Harry-Max
Daniel Ceccaldi

Discuter Baiser voles un film francais dans le forum vintage

Republished by Blog Post Promoter